LE FRANÇAIS PARLÉ AU QUOTIDIEN VS LE FRANÇAIS ACADÉMIQUE – 9 DIFFÉRENCES

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

LE FRANÇAIS PARLÉ AU QUOTIDIEN VS LE FRANÇAIS ACADÉMIQUE – 9 DIFFÉRENCES

Dans cette vidéo, je vous explique les différences entre le français académique et le français parlé dans la « vraie vie ». Au travers de 9 expressions, je vous montre ce qui est différent dans chacune des deux situations.

Si vous avez aimé la vidéo, n’hésitez pas à la liker et vous abonner à la chaine, cela m’encourage beaucoup !! Merci

0:00 – Introduction
0:32 – La négation
2:23 – C’est / Ce sont
3:48 – « Tu » qui devient T’
4:45 – « Je » qui devient J’
5:57 – « Il y a » qui devient « Y a »
7:21 – Celui-ci / Celui-là
8:17 – S’il te plait
9:09 – Qu’est-ce que
9:51 – L’addition
10:44 – Conclusion

Transcript vidéo différences langage parlé vs français académique

Bonjour à toutes et tous. J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle journée. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble 9 différences entre le français écrit, correct et la manière dont on le parle. Avant de commencer, pensez à activer les sous-titres pour rendre la compréhension de cette video plus facile. Pensez aussi à vous abonner à la chaîne Hellofrench pour ne manquer aucune vidéo.

La première différence que nous allons voir concerne la négation en français, la différence entre la négation, la manière dont on écrit la négation et la manière dont on la marque, on la signale à l’oral. En français lorsqu’on fait une phrase négative, on va retrouver “ne” et un peu plus loin “pas” ou “n” “pas”. Donc le “n” apostrophe. Par exemple, je vais dire je n’ai pas faim ou tu ne m’écoutes pas. Le “ne” devient un “n'” quand un mot avec une voyelle vient après. Là, par exemple, c’est le “je n’ai”. Les voyelles en français, ce sont a e i o u et le y.

La différence qu’on va avoir entre la négation à l’écrit et à l’oral, c’est que très souvent, à l’oral, les Français vont supprimer, enlever le “ne” ou le “n'”. Au lieu de dire “je n’ai pas faim”, on va souvent dire “j’ai pas faim” ou au lieu de dire “tu ne m’écoutes pas” je vais dire “tu m’écoutes pas”. La négation va seulement être marquée par le “pas”.

La deuxième différence concerne “c’est” et “ce sont”. Dans le français correct, quand on écrit, si on parle au singulier, je vais dire “c’est mon chien”. Si je parle au pluriel, je vais dire “ce sont mes chiens”. Je vais dire “c’est Catherine” parce qu’il n’y a qu’une seule personne, mais s’il y a deux personnes, je vais dire “ce sont Catherine et Vincent”.

Très souvent, à l’oral, au lieu de marquer le pluriel en mettant, ce sont ce qui est logique d’accorder le verbe au pluriel, on va très souvent dire “c’est” tout le temps. Par exemple, je vais dire “c’est mes chiens”, “c’est Catherine et Vincent”. Donc, bien sûr, c’est une faute puisqu’on devrait normalement accorder, mais dans le langage oral, c’est très souvent comme ça qu’on parle.

La troisième différence entre le français écrit et oral concerne le “tu” qui devient “t” apostrophe à l’oral. Par exemple en français correct, normalement je devrais dire “tu es content” ou encore “tu as du temps pour m’aider ?”.

Très souvent, à l’oral, le “tu” va se transformer en “t'”. Donc, au lieu de dire “tu es content ?”, je vais dire “t’es content ?” ou au lieu de dire “tu as du temps pour m’aider ?” Je vais dire “t’as du temps pour m’aider ?”

La différence suivante concerne le “je” qui devient “j” apostrophe. Parfois, le “je” devient “j'” devant les voyelles. Ça c’est tout à fait normal. Par exemple, je vais dire “je vais bien”, mais je vais dire “j’ai des cheveux blonds”, donc ça, c’est normal, c’est le français correct, aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.

Mais très souvent, le “je” va devenir “j'” donc j même devant des consonnes, par exemple, au lieu de dire “je veux un verre d’eau”, je vais dire “j’veux un verre d’eau” ou au lieu de dire “je vais bien”, je vais dire “j’vais bien”.

La différence suivante concerne l’expression “il y a”, qui devient “y a” à l’oral. Cette expression “il y a” en français, elle s’utilise dans différents contextes, dans différentes situations. La première, c’est pour parler d’un événement du passé. Par exemple, je peux dire “j’ai eu mon permis il y a deux ans”. Elle peut aussi s’employer pour désigner quelque chose dans le contexte, quelque chose ou quelqu’un même, dans le contexte présent, dans ce qui est en train de se passer.

Par exemple, je peux dire “il y a deux pâtisseries dans le frigo, choisis ta préférée”.

Très souvent, le “il y a” va être contracté pour être dit plus rapidement. On va dire “y a” par exemple je vais dire “j’ai eu mon permis y a deux ans”. Ou “y a deux pâtisseries dans le frigo, choisis ta préférée”. La différence suivante concerne “celui-ci” et “celui-là” qui deviennent “çui-ci” et “çui-la” à l’oral. Par exemple, si quelqu’un me demande “veux-tu du fromage ?” je peux répondre “oui, celui-ci, oh non, plutôt celui-là”.

Très souvent, on va contracter le mot et je vais répondre si on pose la même question “veux-tu du fromage?” Je vais dire “oui, çui-ci, oh non, plutôt çui-la.”

La différence suivante concerne l’expression “s’il te plaît”. S’il te plaît, c’est une formule de politesse quand on tutoie quelqu’un, quand on le vouvoie, la version la plus polie, on va dire “s’il vous plaît” mais quand on tutoie la personne, on dit “s’il te plaît”.

“S’il te plaît”, se transforme en “s’te plaît”. Par exemple, au lieu de dire “je peux avoir un verre d’eau s’il te plaît ?”, je vais dire “je peux avoir un verre d’eau s’te plaît ?”

La différence suivante concerne “qu’est-ce que” qui très souvent, à l’oral, se transforme en “qu’est-ce”. Par exemple, au lieu de dire “qu’est-ce que tu veux manger?” Je vais dire “qu’est-ce tu veux manger ?”. “Qu’est-ce que tu préfères? Une pizza ou des pâtes?” Je vais dire “qu’est-ce tu préfères? Une pizza ou des pâtes?” On supprime souvent à l’oral le “que”.

La différence suivante concerne le “oui” en français. “Oui” l’opposé de “non”. Très souvent, à l’oral, quand les Français parlent, “oui” va se transformer en “ouais”. Par exemple, si je vous demande “est-ce que vous apprenez le français?” Vous pouvez répond “ouais, j’apprends le français” au lieu de dire “oui, j’apprends le français”.

Comme je vous l’ai dit, c’est dans un langage familier. Vous ne pouvez pas dire ça au restaurant ou avec votre patron. D’ailleurs, en français, il y a énormément de manières différentes de dire “oui”, de montrer qu’on est d’accord en fonction du contexte. Je vais d’ailleurs très bientôt vous faire une nouvelle vidéo pour vous expliquer et vous apprendre différentes manières de dire “oui” en fonction du contexte, de la situation, de la personne à qui vous parlez. Voilà, c’est fini pour aujourd’hui.

J’espère que cette vidéo vous a plu. Si elle vous a plu, mettez un like et surtout, abonnez-vous à la chaîne pour ne manquer aucune vidéo.

A très bientôt.

🇫🇷 Ce cours va débloquer ta compréhension orale du français

👉 Grâce à des dialogues, je vais t’apprendre à comprendre les Français, même quand ils parlent vite.

🚀 50 dialogues du quotidien pour booster ta compréhension du français

✅ Comprends les Français, même quand ils parlent rapidement.
✅ Parle avec les francophones en toute confiance.
Améliore durablement ton français avec une méthode basée sur des dialogues du quotidien.

Share this post
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Articles qui pourraient t'intéresser

Expressions
Elisabeth

LEARN FRENCH IN 3 MINUTES – French idiom : Prendre du recul

Transcript Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo où nous allons voir une expression française en quelques minutes. Aujourd’hui, nous allons voir l’expression prendre du recul. Cette expression a été demandée par un

Vidéos qui pourraient t'intéresser

Vidéos

Le français de France vs le français du Québec

Transcription de la vidéo Je reviens de Montréal au Québec où j’ai passé quelques jours. Et vous le savez certainement, au Québec, on parle le français. En plus de certains mots qui se prononcent différemment, il y a aussi beaucoup

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

en_USEnglish
Retour en haut