PARLER EN FRANÇAIS DU CORONAVIRUS / COVID-19 (VOCABULAIRE SANTÉ)

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

PARLER EN FRANÇAIS DU CORONAVIRUS / COVID-19 (VOCABULAIRE SANTÉ)


Dans cette vidéo, je vous explique les mots de vocabulaire liés à la pandémie de la Covid-19. Ce vocabulaire n’est pas le plus joyeux, mais il vous sera utile si vous voulez apprendre à parler français.

Transcript de la vidéo “Apprendre le français avec le Coronavirus”

Bonjour à toutes et tous. J’espère que vous allez bien et que votre apprentissage du français se passe bien. Aujourd’hui, je vais vous proposer un thème de vidéo qui n’est pas très joyeux, qui n’est pas très heureux. Je vais faire une vidéo sur le coronavirus, la COVID-19. En France, on vient tout juste d’être reconfiné. C’est donc un thème dont on entend très, très souvent parler au journal télévisé ou à la radio, sur les médias en ligne, dans des articles si vous achetez des journaux. Je pense que c’est important pour vous, ça peut être bien de bien comprendre tous les mots de vocabulaire et les expressions liées à cette pandémie mondiale, à la COVID-19. Avant de commencer, pensez bien à activer les sous-titres, ça sera plus facile pour vous de comprendre la vidéo. Si vous n’êtes pas encore abonné, pensez aussi à le faire pour ne manquer aucune vidéo. Je mettrai sur le site hellofrench.com une liste de vocabulaire avec les mots que nous allons voir aujourd’hui.

Commençons tout de suite avec l’expression “la situation sanitaire”. Si vous avez déjà écouté ou regardé les news en français récemment, qui parlent de la Covid-19, vous avez sûrement entendu cette expression “la situation sanitaire”. C’est une expression qu’on utilise pour parler de la situation, du moment qu’on est en train de vivre. Sanitaire, ça vient de santé. Quand on parle de la situation sanitaire, on parle de la situation dans laquelle notre santé est mise en danger. On entend aussi très souvent le mot virus. Un virus en français, c’est une maladie qui va se propager, se diffuser dans la population. Par exemple, je peux dire “j’ai un petit virus, je tousse”. Quand on a un virus ou une maladie, on dit qu’on est malade. Je peux dire “je suis malade, j’ai une maladie”.

Ça veut dire qu’on est pas en très bonne santé et que quelque chose ne fonctionne pas bien, on ne se sent pas bien, on est malade. On entend aussi très souvent les mots épidémies et pandémies. Au début, on parlait d’une épidémie. C’est une maladie qui va se propager, se diffuser sur un territoire restreint, dans une zone. Après, on a parlé de pandémie mondiale. Donc une pandémie, c’est une épidémie qui va se propager, se diffuser plus largement, de manière plus étendue.

On a utilisé le verbe se propager. Se propager ça veut dire se diffuser, se répandre. On parle aussi de propagation. C’est le nom commun quand on veut dire que quelque chose se propage, on peut par exemple dire “la propagation du virus se fait à travers le monde” pour dire qu’il se répand partout. On utilise aussi beaucoup l’expression “être infecté” ou “être contaminé”. Ça veut dire qu’on a eu, ou qu’on est malade du Covid-19. J’ai été infecté ou j’ai été contaminé par la Covid-19.

Ça veut dire que j’ai ou que j’ai eu cette maladie. On peut être contaminé, mais on peut aussi contaminer quelqu’un. Je peux dire “j’ai contaminé Nathalie”. Ça veut dire que je l’ai rendue malade, que je lui ai donné ma maladie. On entend aussi beaucoup que la Covid-19 est une maladie très contagieuse. On peut aussi dire pour les personnes qu’elles sont contagieuses, pour les filles. Pour un garçon, il est contagieux. Il y a des maladies qui ne sont pas contagieuses, par exemple le cancer.

Ça veut dire que si je prends dans mes bras ou que j’embrasse quelqu’un qui a un cancer moi, je ne vais pas risquer de tomber malade. Par contre, le coronavirus est une maladie très contagieuse. Ça veut dire que si j’embrasse quelqu’un qui a cette maladie moi aussi je pourrais l’avoir car c’est une maladie contagieuse. On parle aussi énormément des symptômes. Alors, qu’est-ce que c’est un symptôme? C’est quand on a une maladie, on ressent des choses, la maladie va se manifester de différentes manières. Par exemple, avec le coronavirus, on dit souvent qu’on a de la fièvre. La fièvre c’est un symptôme de la Covid-19. La fièvre, c’est quand la température de notre corps monte très haut. Par exemple, je peux dire “j’ai beaucoup de fièvre, j’ai 40 degrés de température”. Un autre symptôme dont on entend souvent parler, c’est la toux. Quand on tousse, on fait comme ça, on rejette de l’air de nos poumons.

Un autre symptôme dont on entend parler dans les médias ou autour de nous, c’est la perte de l’odorat. Alors, l’odorat, qu’est-ce que c’est ? C’est le fait de sentir avec son nez les odeurs. Donc, quand on perd l’odorat, ça veut dire qu’on ne sent plus les odeurs. Il y a une autre expression liée aux symptômes qui est être asymptomatique. Lorsqu’on dit que quelqu’un qui a la Covid-19 et qui est asymptomatique, ça veut dire qu’elle a la maladie en elle, donc la personne a la Covid-19, mais ne ressent pas les symptômes, n’a pas de symptômes. Donc c’est bien pour elle parce qu’elle ne se sent pas malade, mais par contre, ça veut aussi dire qu’elle peut donner la maladie à d’autres personnes qui, elles, ressentiront les symptômes et se sentiront vraiment malades. Donc, lorsqu’on est asymptomatique, ça veut dire qu’on ne se sent pas malade. Une autre expression est “être testé positif”. Lorsqu’on est testé positif au coronavirus, ça veut dire qu’on a passé un test où le résultat est qu’on a la maladie.

En France, on peut se faire tester avec un test PCR. Le test PCR, c’est comme ça qu’on appelle le test où on met un espèce de coton-tige dans le nez. Il y a un autre test en France qui s’appelle le test sérologique. C’est une prise de sang qui va permettre de déterminer si on a eu ou pas la Covid-19 mais dans le passé. Ça permet de voir si, potentiellement, si peut-être, on peut être immunisé, protégé, donc qu’on n’aura pas à nouveau la maladie.

Ce test, il permet de voir si on a des anticorps dans notre sang. Les anticorps qu’est-ce que c’est ? C’est ce que va développer notre corps pour lutter contre une maladie, contre une agression. Il va développer des anticorps qui vont essayer de chasser, de lutter contre une maladie. On parle aussi énormément de cas contacts. Un cas contact, qu’est-ce que c’est ? C’est une expression qu’on utilise pour parler d’une personne qui a été en contact avec quelqu’un qui a la maladie, qui a par exemple été dans la même pièce qu’elle, qui a mangé avec elle ou qui a vu une personne qui avait le coronavirus.

Ça ne veut pas dire que la personne est malade, ça veut juste dire qu’elle a été en contact. Donc, souvent, on va demander à cette personne de s’isoler et de rester chez elle pour ne pas, au cas où elle aurait été infectée par la maladie, la transmettre à quelqu’un d’autre. On parle aussi beaucoup de première et de deuxième vague.

Alors aujourd’hui, on dit en France qu’on est dans la deuxième vague. La première vague, c’était plutôt en mars et aujourd’hui en octobre, on est dans la deuxième vague. Ça veut dire que c’est la deuxième fois qu’on est très fortement frappé par la maladie. Alors, le mot suivant, c’est le mot masque. C’est tout simplement ceci. On parle aussi beaucoup de masques obligatoires. Le mot obligatoire, ça veut dire qu’on est obligé, qu’on doit porter un masque, soit en rue ou dans les magasins.

Si on ne le porte pas, on peut nous demander de sortir du magasin, ou alors on peut avoir une amende par la police. On a parlé de masques, mais on parle aussi de visière, les visières c’est l’avant des casquettes, donc les chapeaux qu’on met pour se protéger du soleil.

Ce qui a devant, c’est la visière. Aujourd’hui, on parle aussi des visières pour parler du matériel de protection. Parfois, vous voyez des gens qui ont ça en rue ou à l’hôpital qui vient comme ça, c’est transparent, c’est une visière, c’est une autre manière de se protéger. Voyons maintenant trois mots qui sont très proches et qui peuvent être compliqués pour vous à différencier parce que, justement, ils sont très proches. Il y a le confinement, le déconfinement et le reconfinement. Chacun de ces mots a aussi un verbe associé, donc confiner déconfiner et reconfiner. Le confinement, ou le fait de confiner, c’est quand on est obligé de rester chez soi qu’on n’a pas le droit de sortir. On est en confinement. C’est pour éviter que la maladie se propage. Ensuite, il y a le déconfinement. Donc, en France, on a été déconfiné en mai. Ensuite, il y a le reconfinement, c’est le fait de confiner à nouveau. Ça veut dire qu’on a été confiné, on ne l’était plus et à nouveau, on nous demande de rester chez nous et de ne pas sortir.

Par exemple, on pourrait dire “la France a confiné une première fois sa population en mars, elle a déconfiné les Français en mai et elle reconfine à nouveau sa population en octobre”. Ce n’est peut être pas le cas dans votre pays, mais la France demande à sa population de remplir des attestations de sortie. C’est un document qu’on doit remplir quand on veut sortir dehors. Officiellement, ça s’appelle une attestation de déplacement dérogatoire. C’est un peu une expression assez compliquée, entre nous on dit attestation de sortie. Donc, comme je le disais, c’est le document qu’on doit remplir si on veut sortir dehors pour prouver que cette sortie est importante, que ce n’est pas pour aller voir des amis, on doit cocher des cases, par exemple, si c’est pour aller faire ses courses, aller conduire son enfant à l’école ou encore aller chez le médecin. La France a également imposé un couvre feu. Un couvre feu qu’est-ce que c’est ?

C’est quand l’Etat interdit de sortir dehors après une certaine heure. En France, on n’a pas le droit d’aller dehors, de sortir après 21 heures. C’est un couvre-feu. On entend aussi très souvent le mot la quarantaine. Une quarantaine, c’est quand on va isoler des personnes ou une personne du reste de la population pour éviter que la maladie, qu’une maladie se propage. Par exemple, l’Angleterre met en quarantaine tous les Français qui viennent sur son territoire. On parle d’ailleurs aussi de quatorzaine.

Quatorzaine, on utilise ce terme pour parler d’une mise en quarantaine de 14 jours.

Voyons maintenant des mots toujours liés à la propagation de la Covid-19. Mais ce sont aussi des mots qui pourront vous être utiles pour parler de la maladie en général, de tout ce qui est lié à des situations médicales. Peut-être que vous connaissez déjà ce mot, mais c’est un terme qu’on entend beaucoup en ce moment, c’est l’hôpital et les hôpitaux. Le pluriel du mot hôpital qui devient les hôpitaux. C’est donc l’endroit où on va pour se faire soigner quand on est malade, on va pour se faire opérer, où les femmes peuvent accoucher si elles sont enceintes. On utilise aussi l’expression être hospitalisé. Quand on est hospitalisé, ça veut dire qu’on est à l’hôpital, qu’on doit y dormir parce que soit on s’est fait opérer, soit on a besoin d’être soigné. On entend aussi énormément parler des soins intensifs et on entend aussi beaucoup l’expression être en réanimation. Les soins intensifs et le service de réanimation, c’est l’endroit de l’hôpital où on doit être surveillé très, très régulièrement, soit parce qu’on a un état de santé qui peut se dégrader, soit parce que, par exemple, on peut être dans le coma.

On a aussi beaucoup parlé des respirateurs. Pendant la première vague, on a beaucoup manqué de respirateurs. C’est un appareil qui permet de respirer à la place d’une personne malade. Donc respirer de manière artificielle parce que nos poumons sont trop malades et on a des difficultés à respirer tout seul. À l’hôpital, on retrouve le personnel soignant. Les soignants c’est les personnes qui vont s’occuper des gens malades. Ça peut être un infirmier, une infirmière ou un médecin.

Un médecin, c’est un docteur. Je vous parlais il y a quelques instants de l’expression “en réanimation”. On entend beaucoup parler dans les médias de l’expression “il reste tant de lits en réanimation”. Quand on parle des lits disponibles en réanimation, on parle des places disponibles, donc du nombre de places dans les hôpitaux qui permettent d’accueillir des nouveaux patients. C’est très important de compter le nombre de places qui restent pour pouvoir évaluer les gens qui peuvent être accueillis, soignés dans les hôpitaux.

On a parlé des hôpitaux, mais on parle aussi beaucoup des EHPAD. Les EHPAD. Ce sont les maisons de retraite, les maisons de repos. En France, on en a beaucoup parlé, car les personnes âgées sont très fragiles et donc peuvent être plus malades si elles ont Covid-19. On en a beaucoup parlé en France parce que c’était des endroits où la situation était très compliquée. Un autre mot peut vous être utile, d’ailleurs, même si vous venez en vacances en France ou si vous habitez actuellement en France, c’est la pharmacie. La pharmacie, c’est l’endroit où vous pouvez acheter des médicaments pour vous soigner, mais aussi vous pouvez y acheter des crèmes pour la peau, des crèmes solaires.

Les mots suivants sont les décès et les morts. Tous les jours, dans les médias, on recense, on compte le nombre de décès, le nombre de morts liés à la Covid-19. Ce sont les gens qui ont perdu la vie. Terminons maintenant avec un mot un peu plus joyeux qui est le mot “la guérison”. La guérison, c’est le fait de guérir d’une maladie, quand on est guéri, ça veut dire qu’on est soigné, qu’on est plus malade, que la maladie s’en va.

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui. J’espère que vous avez pu apprendre des choses dans cette vidéo, même si comme je vous le disais, ce n’est pas un thème très joyeux, ça reste du vocabulaire intéressant à connaître, à apprendre pour vous même parler de la pandémie mondiale ou pour comprendre si vous voulez lire des médias, regarder la télévision ou écouter la radio en français en ce moment. Si vous avez aimé la vidéo, pensez à mettre un like et je vais vous mettre, comme je vous le disais, la liste de vocabulaire de cette vidéo sur le site www.hellofrench.com. À très bientôt et prenez soin de vous.

🇫🇷 Ce cours va débloquer ta compréhension orale du français

👉 Grâce à des dialogues, je vais t’apprendre à comprendre les Français, même quand ils parlent vite.

🚀 50 dialogues du quotidien pour booster ta compréhension du français

✅ Comprends les Français, même quand ils parlent rapidement.
✅ Parle avec les francophones en toute confiance.
Améliore durablement ton français avec une méthode basée sur des dialogues du quotidien.

Share this post
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Articles qui pourraient t'intéresser

man showing distress
Argot
Mathieu

“Relou” – Définition, prononciation en français

📖 Définition du mot “Relou” Le mot “relou” est le verlan du mot “lourd”. On peut employer “Relou” pour parler d’une situation ou d’une personne. On utilise “relou” pour désigner quelque chose de déplaisant, d’ennuyeux, qui n’est pas agréable. 🖼

Expressions
Elisabeth

LEARN FRENCH IN 2 MINUTES – French idiom : Un coup de mou

Transcript de la vidéo Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble l’expression française avoir un coup de mou. Avant de commencer, pensez bien sûr à activer les sous titres pour tout comprendre de

Expressions
Elisabeth

LEARN FRENCH IN 2 MINUTES – French idiom : Poser un lapin

Transcript Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien et que vous passez une très belle journée. Bienvenue dans cette vidéo où nous allons voir ensemble une expression française en quelques minutes. Aujourd’hui, nous allons voir une expression assez

Vidéos qui pourraient t'intéresser

Vidéos

Parle de ton travail en français

Quand on rencontre quelqu’un pour la première fois, par exemple en soirée. Ce que vous faites dans la vie, votre profession est une des premières questions qu’on va vous poser. C’est un sujet très facile pour commencer à discuter avec

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

en_USEnglish
Retour en haut