“IEL”, A NEW FRENCH PRONOUN ? đŸ˜±

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de rĂ©duction sur mes cours de français

Pour une durĂ©e limitĂ©e, rĂ©cupĂšre une rĂ©duction de 30% sur tous mes cours en t’inscrivant Ă  la newsletter Hellofrench.

Laisse ton prĂ©nom et ton email ci-dessous âŹ‡ïž

C’est gratuit et tu pourras te dĂ©sinscrire trĂšs simplement 🙏

“IEL”, A NEW FRENCH PRONOUN ? đŸ˜±

Transcript de la vidéo

C’est ce qu’on appelle de l’Ă©criture inclusive. On inclut tout le monde, les hommes, les femmes, mais aussi les personnes qui ne se reconnaissent ni vraiment dans le genre masculin, ni vraiment dans le genre fĂ©minin.

Bonjour tout le monde. J’espĂšre que vous allez bien et que vous ĂȘtes en forme pour cette nouvelle vidĂ©o en français. Aujourd’hui, nous allons parler d’un nouveau pronom qui est apparu en français il y a quelque temps.

Je vous en parle aujourd’hui parce qu’un abonnĂ© m’a demandĂ© en commentaire ce que signifiait le pronom “iel”. Peut-ĂȘtre que vous avez dĂ©jĂ  entendu ce mot en français.

Avant de commencer, pensez bien sĂ»r Ă  activer les sous-titres si vous en avez besoin, et n’oubliez pas de liker la vidĂ©o si elle vous plait.

Alors aujourd’hui, on ne va pas vraiment faire une vraie leçon de français. L’objectif de cette vidĂ©o, c’est vraiment de vous expliquer un peu ce pronom et les enjeux autour de ce pronom pour que vous puissiez comprendre si vous le voyez Ă©crit quelque part.

Ce pronom “iel”, il est apparu vers 2010, surtout dans les milieux LGBT.

Il y a quelques mois, le dictionnaire Le Petit Robert a ajoutĂ© ce mot sur son dictionnaire en ligne. Ça a suscitĂ© beaucoup de dĂ©bats, des polĂ©miques, notamment chez des hommes politiques qui n’Ă©taient pas du tout content qu’on touche Ă  la langue française et qu’on ajoute un nouveau pronom.

Ce prononce c’est la contraction, donc, c’est un mot valise entre “il” et “elle”, c’est “iel”. Ce pronom, on peut le voir de plus en plus sur les rĂ©seaux sociaux, par exemple, ou alors dans les milieux LGBT, comme je vous disais, et de plus en plus, des associations qui sont engagĂ©es vont utiliser ce pronom.

C’est ce qu’on appelle de l’Ă©criture inclusive, donc inclusive, on inclut tout le monde, les hommes, les femmes, mais aussi les personnes qui ne se reconnaissent ni vraiment dans le genre masculin, ni vraiment dans le genre fĂ©minin.

Ça devient un pronom neutre. En gĂ©nĂ©ral, au singulier on va mettre iel i,e,l et au pluriel i, e, l, s. Mais il y a d’autres orthographes, par exemple avec l,l,e.

Donc, on l’emploie pour Ă©voquer une personne, quel que soit son genre. C’est comme ça qu’il est dĂ©fini dans ce dictionnaire, Le Robert. Dans cette vidĂ©o, on n’est pas lĂ  pour dĂ©battre si c’est bien ou pas bien.

Surtout, ce que je veux faire, c’est vous l’expliquer pour que vous puissiez le comprendre. Comme je vous le dis souvent, la langue elle Ă©volue en fonction des besoins des gens et en fonction des usages. C’est aussi ce qu’a dit la directrice de ce dictionnaire quand elle a fait le choix d’intĂ©grer ce mot.

Elle a expliquĂ© que l’Ă©quipe de ce dictionnaire Ă©tait juste lĂ  pour rendre compte des usages, mais pas lĂ  pour donner son avis, ou juger si c’est une bonne ou mauvaise chose que ce nouveau mot soit apparu.

J’ai notamment lu dans un article qu’en France, chez les jeunes entre 18 et 30 ans, il y avait plus de 22% qui ne se sentaient ni vraiment homme ni vraiment femme.

C’est une enquĂȘte qui a Ă©tĂ© faite en 2020 par l’Ifop. C’est vraiment un trĂšs gros institut de sondage en France.

Vous voyez, c’est ce qu’explique la directrice du dictionnaire, c’est que, on voit que dans les usages, on voit que de plus en plus de gens ont besoin de ça.

Il y a donc deux cas oĂč on utilise ce pronom “iel”. Le premier cas, je pense que vous l’avez un peu compris, c’est pour les personnes qui se considĂšrent comme non binaires.

Je ne sais pas si vous avez dĂ©jĂ  entendu ce terme, c’est ce que je vous disais, c’est des personnes qui ne se reconnaissent ni vraiment dans le genre masculin, ni vraiment dans le genre fĂ©minin.

Je ne sais pas si vous connaissez l’actrice Ellen Page. Il y a quelque temps, elle a dĂ©cidĂ© qu’elle voulait qu’on l’appelle maintenant Eliott Page et qu’on utilise Ă  son sujet les pronoms en anglais “he” ou “they”.

“He” en anglais, c’est le pronom masculin et “they”, c’est soit le pronom pluriel, mais aujourd’hui, et de plus en plus, il peut-ĂȘtre utilisĂ© comme un pronom singulier neutre.

Donc, exactement comme “iel” en français pour les personnes qui ne se reconnaissent pas dans l’un ou l’autre genre.

En anglais, l’utilisation de “they”, qui est dĂ©jĂ  le “ils” au pluriel, ça peut prĂȘter Ă  confusion, notamment quand il y a des traductions de textes anglais vers le français, l’espagnol, l’italien, peu importe la langue.

Parce que comme ce n’est pas vraiment encore, ça n’a pas vraiment Ă©tĂ© trĂšs bien intĂ©grĂ© que ça pouvait ĂȘtre utilisĂ© comme un pronom singulier neutre, il peut y avoir des erreurs dans les traductions.

Avec “iel” au moins, comme c’est un tout nouveau pronom, il n’y a pas de confusion avec autre chose.

Il y en a aussi d’autres qui sont apparus, comme par exemple “celleux” pour parler de celles et ceux. C’est une contraction des deux, mais ce mot-lĂ , il n’est pas encore entrĂ© dans un dictionnaire.

Mais vous voyez, c’est la mĂȘme dĂ©marche. Ça, c’est le premier cas on l’a vu. Donc, pour les personnes qui ne se considĂšrent pas d’un genre ou d’un autre.

Il y a un deuxiĂšme cas oĂč on peut l’utiliser, c’est quand on ne souhaite pas mettre un genre en particulier en avant, quand on parle d’un groupe de personnes.

Par exemple, si je dis les infirmiers et les infirmiÚres ont soigné beaucoup de gens pendant la crise du Covid, si je devais remplacer par un pronom, la rÚgle en français serait que je devrais dire ils ont soigné beaucoup de gens.

“Iel” permet de faire comprendre qu’il y avait aussi des femmes qui ont travaillĂ©. Ça remet du fĂ©minin, c’est un peu plus Ă©galitaire on va dire.

Vous connaissez sĂ»rement cette rĂšgle en français. Si je parle de 100 femmes et d’un homme, c’est toujours le masculin qui va primer dans la grammaire.

Donc, si je dis Sandra, Vanessa, Elisa, Joséphine et Marc sont allés au cinéma.

Si je dois utiliser un pronom, je dirais ils, mĂȘme s’il y avait beaucoup plus de filles. Cette rĂšgle, elle peut un peu poser problĂšme parce que quand on est enfant, Ă  l’Ă©cole, pour nous aider Ă  retenir cette rĂšgle de grammaire, on dit souvent en France : retenez que le masculin l’emporte toujours sur le fĂ©minin.

Donc, il y a beaucoup de personnes, surtout des fĂ©ministes, qui critiquent cette phrase, cette formule, parce qu’on peut dire que dans la langue française, le masculin est toujours plus important, mais ça peut donner aussi l’impression que dans la sociĂ©tĂ©, les femmes sont moins importantes que les hommes.

Donc, les personnes qui ont envie de mettre un peu plus d’Ă©galitĂ© vont peut-ĂȘtre utiliser, ce prononce iel, l’Ă©criture inclusive, pour rappeler que les femmes sont prĂ©sentes Ă©galement.

Il y a le pronom, mais au niveau de la grammaire, de l’accord d’un adjectif ou d’un participe passĂ©, on n’a pas vraiment Ă©tabli de rĂšgles, donc c’est juste une premiĂšre Ă©tape, ce pronom.

Donc, comme je vous le disais ici, je vous l’explique parce qu’on m’a posĂ© la question et c’est vraiment pour que vous compreniez si vous voyez ce mot “iel” sur les rĂ©seaux sociaux, par exemple, parce que c’est surtout lĂ  qu’on le voit beaucoup.

Mais vous, quand vous Ă©crivez, quand vous passez des examens, restez vraiment sur la grammaire classique et sur les pronoms classiques.

Donc lĂ , je vous parle vraiment d’une Ă©volution en cours de la langue, mais elle n’est pas du tout validĂ©e par l’AcadĂ©mie française, ce n’est pas vraiment quelque chose qui est forcĂ©ment utilisĂ© au quotidien.

Ça reste quand mĂȘme dans certains milieux. Donc je vous disais, je vous l’explique plus que vous pour que vous puissiez la comprendre si vous voyez cette expression.

VoilĂ , c’est fini pour aujourd’hui, j’espĂšre que cette vidĂ©o un peu diffĂ©rente de ce que je peux vous proposer d’habitude vous a plu que vous avez appris quelque chose.

Dites-moi en commentaire si vous aussi il y a ce type d’Ă©volution dans votre langue, je trouve ça toujours intĂ©ressant de voir comment ces Ă©volutions se passent dans les autres langues.

Si vous avez aimĂ© cette vidĂ©o, s’il vous plaĂźt, mettez un like.

Et si vous ĂȘtes nouveau ou nouvelle, abonnez-vous Ă  la chaĂźne et activez la cloche pour ne manquer aucune de mes vidĂ©os.

Je vous dis Ă  trĂšs, trĂšs vite.

🚀 Transforme ta comprĂ©hension du français en 15 minutes par jour

đŸ‡«đŸ‡· Ma nouvelle mĂ©thode d’apprentissage basĂ©e sur des dialogues du quotidien

Découvre une approche innovante de la maßtrise du français au travers de 50 conversations du quotidien. Améliore ta compréhension du français simplement et apprends du français utile. Idéal pour les étudiants de niveau intermédiaire.

En savoir plus

Share this post
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Articles qui pourraient t'intéresser

Avoir le seum en français
Argot
Mathieu

“Avoir le seum” – DĂ©finition, prononciation en français

📖 DĂ©finition en français de l’expression “Avoir le seum” L’expression “Avoir le seum” signifie avoir de la rancƓur, ĂȘtre triste, en colĂšre. Cette expression est de l’argot, il ne faut pas l’utiliser dans des contextes administratifs, professionnels. đŸ–Œ Illustration du

french flag against blue sky
Conseils
Mathieu

Pourquoi apprendre le français est une bonne idée ?

Je vous le concĂšde, maĂźtriser le français est un vĂ©ritable challenge. NĂ©anmoins, c’est probablement l’une des meilleures dĂ©cisions Ă  prendre, et ce, pour diverses raisons. Le français est-il une langue simple Ă  apprendre ? đŸ™‹đŸ»â€â™‚ïž Il est difficile de rĂ©pondre

Expressions
Elisabeth

LEARN FRENCH IN 2 MINUTES – French idiom : Toucher du bois

Transcript Salut tout le monde, j’espĂšre que vous allez bien, je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle vidĂ©o trĂšs courte oĂč nous allons voir ensemble une expression française en quelques minutes. Aujourd’hui, nous allons voir l’expression toucher du bois. C’est

Vidéos qui pourraient t'intéresser

en_USEnglish
Retour en haut