DON’T SAY “NOUS” TO SOUND (more) LIKE A FRENCH NATIVE

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

DON’T SAY “NOUS” TO SOUND (more) LIKE A FRENCH NATIVE

Transcript de la vidéo

Mais la plupart du temps, en français, “on” est égal à “nous”.

On utilise le pronom “on” à la place d’utiliser le pronom “nous”.

Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien.

Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle vidéo de français.

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble une astuce pour vous aider à parler un peu plus comme un natif.

Si vous êtes nouveau ou nouvelle sur la chaîne, je suis Elisabeth.

Toutes les semaines, je vous propose des vidéos pour vous aider à progresser en français et à apprendre un français véritablement parlé au quotidien par les Français.

Comme d’habitude, vous avez les sous-titres disponibles en français et en anglais si vous en avez besoin et surtout si la vidéo vous plaît, n’oubliez pas de mettre un like à la fin.

Aujourd’hui, nous allons parler du pronom “nous” ou plutôt du pronom “on”, vous allez voir, vous allez, vous allez très vite comprendre et si vous avez déjà entendu parler des Français ensemble, ça va vous être très familier.

Lorsqu’on apprend une nouvelle langue, on apprend forcément les pronoms.

En français, on apprend je, tu, il et elle, nous, vous et ils (et elles).

Les différents pronoms donc, pour dire je suis, tu es, il ou elle est, nous sommes, vous êtes, ils sont.

En français, il y a aussi le pronom “on”.

C’est le pronom indéfini. On l’utilise pour parler à la fois de tout le monde et en même temps de personne en particulier.

Le verbe qu’on va utiliser après ce pronom “on” va se conjuguer à la troisième personne du singulier, comme avec le pronom “il” ou “elle”.

“On est”, par exemple, si on le conjugue avec le verbe être au présent de l’indicatif.

Voici deux exemples. Dans cette rue, on peut voir des bâtiments très anciens.

À Paris, on peut manger des macarons.

Vous voyez, on ne représente personne en particulier.

Mais la plupart du temps, en français, on est égal à nous.

On utilise le pronom “on” à la place d’utiliser le pronom nous.

“On” représente alors le collectif, il représente plusieurs personnes. Mathieu et moi, on se marie.

À l’oral, les Français utilisent quasiment tout le temps, quasiment systématiquement “on” à la place de “nous”.

Attention, parce que “on’ ne se conjugue pas comme nous, on l’a vu juste avant, on se conjugue à la troisième personne du singulier.

Ça peut vous sembler très bizarre parce que, comme je vous l’ai dit, on utilise “on” pour parler de plusieurs personnes, pour parler d’un collectif de personnes et on va conjuguer le verbe qui le suit au singulier.

Ça peut sembler très bizarre.

Par exemple, je peux dire mon amie Vanessa et moi, on aime beaucoup ce restaurant.

Ça peut sembler étrange, mais c’est comme ça.

Je pense que si “on” est employé aussi souvent par les francophones, c’est parce que c’est beaucoup plus court, c’est plus impactant rapidement.

C’est plus rapide de dire on aime beaucoup ce restaurant que de dire nous aimons beaucoup ce restaurant. Bien sûr, c’est grammaticalement correct de dire nous. Vous pouvez tout à fait le dire. On vous comprendra, c’est correct.

Dans cette vidéo, je vous donne surtout une astuce pour parler un peu plus comme un natif.

Comme je vous disais, les Français vont plutôt dire on est contents que nous sommes contents ou encore je vais dire on va faire les courses et pas nous allons faire les courses.

À nouveau, vous pouvez dire nous, mais c’est une question d’usage au quotidien.

Par exemple, si quelqu’un demande à une amie et à moi est-ce que vous avez aimé ce restaurant ?

Je vais plus instinctivement répondre oui, on a vraiment adoré la nourriture.

Bien sûr, je pourrais dire oui, nous avons vraiment adoré la nourriture, mais la première formule qui va venir dans ma tête, c’est on a vraiment adoré la nourriture.

Si on devait faire une différence entre le “on” et le “nous”, sur l’usage, on pourrait dire que “on” est un peu plus familier.

À l’oral, quasiment systématiquement, presque à chaque fois, les Français vont dire “on” à la place de “nous”.

À l’écrit, c’est différent. On va un peu plus utiliser le “nous” si on veut faire des jolies phrases.

Mais si je m’adresse à des amis, par exemple sur WhatsApp ou sur Instagram, je vais dire “on”, c’est sûr.

Comme je vous disais “on” est un peu plus familier, mais vraiment, c’est très léger.

Par exemple, au travail, je vais dire on fait la réunion à 15 heures, c’est ça ?

Et pas nous faisons la réunion à 15h, c’est ça ?

Quand on utilise le “nous” à l’oral, c’est vraiment un langage très soutenu.

Nous, on va l’employer dans un contexte un peu plus formel et même très formel.

Si vous voyez des gens s’adresser en “nous” de manière récurrente, c’est peut être qu’ils viennent de la haute société, qu’ils sont, par exemple, nobles.

Mais dans le quotidien, quand on s’adresse entre nous, avec nos amis, avec ses collègues, dans notre famille, c’est vraiment ce qu’on utilise par réflexe.

On a vu que même si “on” représente un groupe de personnes, plusieurs personnes, le verbe qui va le suivre va se conjuguer au singulier.

Par contre, attention, ça va vous sembler bizarre, mais si après ça, on a un adjectif ou un participe passé, il se conjugue comme si “on” était pluriel.

Donc, il faut l’accorder si “on” représente des femmes, on va accorder l’adjectif au féminin pluriel.

Par exemple, je vais dire mon amie Corinne et moi, on est allées au cinéma, on est allées ées.

Ça peut sembler vraiment étrange parce qu’on a ce “on”, après, on a le verbe au singulier et après, on a le participe passé au pluriel.

Mais c’est la règle d’orthographe.

Après avoir dit mon amie Corinne et moi, on est allées au cinéma, je pourrais dire on est contentes d’avoir vu le dernier Almodovar.

Contente, es.

C’est bien sûr pareil s’il s’agit de deux hommes ou d’un homme et une femme.

On accorde l’adjectif ou le participe passé si c’est nécessaire.

Par contre, si “on” est utilisé, comme on l’a vu au début de la vidéo, comme un pronom indéfini, les adjectifs et les participes passés ne s’accordent pas.

Voilà, c’est terminé pour aujourd’hui.

J’espère que cette petite astuce va vous aider.

Donc, retenez bien, dans la plupart des contextes et des conversations, on utilise en français le pronom “on” pour désigner plusieurs personnes à la place du pronom “nous”.

J’espère en tout cas que cette vidéo vous a plu.

Si elle vous a plu, mettez un like et si vous êtes nouveau ou nouvelle, abonnez-vous.

Et surtout, n’oubliez pas d’activer la cloche pour ne manquer aucune vidéo.

Je vous dis à très, très vite.

🇫🇷 Ce cours va débloquer ta compréhension orale du français

👉 Grâce à des dialogues, je vais t’apprendre à comprendre les Français, même quand ils parlent vite.

🚀 50 dialogues du quotidien pour booster ta compréhension du français

✅ Comprends les Français, même quand ils parlent rapidement.
✅ Parle avec les francophones en toute confiance.
Améliore durablement ton français avec une méthode basée sur des dialogues du quotidien.

Share this post
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Articles qui pourraient t'intéresser

Expressions
Elisabeth

METTRE LA MAIN À LA PÂTE

Dans cette vidéo, j’explique de manière claire et concise (en moins de 2 minutes) l’expression “mettre la main à la pâte. Si vous avez des questions sur cette expression ou si vous souhaitez que je vous en explique d’autres, n’hésitez

Vidéos qui pourraient t'intéresser

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

en_USEnglish
Retour en haut