The Crime Story Of Xavier Dupont de Ligonnes (+100 words explained) – Learn French With News #10

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

The Crime Story Of Xavier Dupont de Ligonnes (+100 words explained) – Learn French With News #10

En avril 2011, à Nantes, un homme de 50 ans assassinait sa femme, leurs quatre enfants et leurs deux chiens. Il les enterre ensuite sous leur terrasse et disparaît sans laisser de trace. De nombreux mystères entourent cette affaire criminelle qui fascine la France entière.

Bienvenue dans ce nouvel épisode de la French with News spécial “crimes”.

Vous avez adoré l’épisode sur Jean-Claude Romand. Je vous le remets juste au-dessus. J’ai donc décidé de vous proposer un nouvel épisode sur une grande affaire criminelle française.

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Cette histoire, elle obsède énormément de français.

C’est un des faits divers dont on parle le plus et qui revient le plus régulièrement dans les médias ou dans les sujets de conversation. D’ailleurs, si vous parlez avec un français, n’hésitez pas à lui demander ce qu’il pense de cette affaire parce que pratiquement chaque Français a sa petite théorie sur cette histoire.

Le principal protagoniste de l’histoire a disparu et cela va bientôt faire quinze ans. Cela va bientôt faire quinze ans que tout le monde se demande où il est.

Régulièrement, fréquemment, des signalements sont faits à la police de personnes qui pensent l’avoir reconnu. Mais malheureusement, jusqu’ici, cela a toujours été des fausses pistes.

Comme d’habitude, vous pouvez télécharger gratuitement la fiche de vocabulaire qui reprend l’ensemble des mots que nous allons voir dans cette vidéo en cliquant sur le lien dans la description.

Mais qui est Xavier Dupont de Ligonnès ? Voici la dernière image qu’on a de lui, Xavier Dupont de Ligonnès, qui est en train de retirer 30 € à un distributeur. C’est la dernière image de l’homme le plus recherché de France. Xavier Dupont de Ligonnès est né à Versailles en 1961. Il a deux sœurs.

Sa mère est la fondatrice d’un groupe de prières qui est assimilé à une secte. Elle a créé un mouvement à caractère sectaire. Par la suite, ce groupe va être dirigé par Christine, une de ses sœurs.

Quand Xavier a environ quinze ans, son père va quitter le domicile conjugal. Donc il va rester avec sa mère et ses sœurs. Xavier va devenir commercial. Quand on est commercial, c’est que notre métier est de vendre.

Il va d’ailleurs créer plusieurs entreprises dans ce cadre, mais qui ne vont pas très bien marcher. Elles ne vont pas très bien fonctionner.

Xavier est quelqu’un qui parle très bien anglais, pratiquement sans accent, et il a une véritable fascination pour les États-Unis. Vous allez voir, c’est important pour la suite de l’histoire. Il va rencontrer Agnès, sa femme, au début des années 80 et il va l’épouser en 1991.

Elle travaille dans une école à Nantes. Elle donne notamment des cours de catéchisme. Donc c’est des cours de religion, de religion chrétienne. Ensemble, ils vont avoir quatre enfants Arthur, Thomas, Anne et Benoît. Au moment des faits, donc en avril 2011, Agnès a 49 ans, Benoît, 13 ans, Anne, 16 ans, Thomas, 18 ans et Arthur, 20 ans. Au fil des années, avec toutes ces sociétés qui ne fonctionnent pas, Xavier va accumuler énormément de dettes. Donc il doit de l’argent à beaucoup de personnes. Il va crouler sous les dettes et il se sentait probablement au pied du mur.

Ça signifie qu’il était dans une impasse. Un an avant l’affaire, il va notamment envoyer un e-mail à deux amis où il écrit ceci : “Si ça tourne mal, je n’ai que deux solutions : me foutre en l’air avec ma voiture ou foutre le feu à la baraque quand tout le monde dort.” La baraque, c’est un mot en français familier pour dire la maison. “Je serai donc fin août/début septembre au pied du mur, avec une décision définitive à prendre.

Suicide seul ou suicide collectif.” Donc ça veut dire avec plusieurs personnes. Ce message va être accompagné d’une pièce jointe qui s’appelle disposition.doc. Et cette pièce jointe ressemble à un testament. Aujourd’hui, Xavier Dupont de Ligonnès est considéré comme le principal témoin et suspect dans cette affaire, donc dans le meurtre de sa femme et de ses quatre enfants.

Avant de continuer à vous expliquer les faits et les différentes hypothèses, je voudrais prendre une petite minute pour vous parler de Lingopie, le partenaire de cette vidéo. J’en parle très souvent car c’est mon outil préféré pour apprendre des langues, pour progresser dans la langue que vous apprenez.

Donc vous, j’imagine le français. Avec cette plateforme de streaming dédiée à l’apprentissage des langues, vous choisissez la série, le documentaire ou le film en français qui vous plaît et vous allez apprendre du vocabulaire, des expressions sans même vous en rendre compte.

Par exemple, si vous aimez les histoires de crimes, les enquêtes policières, vous pouvez regarder la série documentaire “Public Defenders”. On suit le quotidien de trois jeunes avocates qui sont commises d’office. Donc elles défendent des clients qu’elles n’ont pas choisis.

Une fois que vous avez fait votre choix, vous pouvez regarder la vidéo avec les sous-titres en français, les double sous-titres en français et dans votre langue ou encore les mash-up sous-titres. Donc vous avez les sous-titres dans votre langue et quelques mots clés apparaissent en français.

Quand vous ne connaissez pas un mot, vous pouvez cliquer dessus et il va s’ajouter à la liste de vocabulaire que vous pouvez réviser grâce à des quiz ou à des flashcards qui vous permettent de revoir le mot dans son contexte. Je trouve que c’est une manière d’apprendre qui donne beaucoup plus envie que des méthodes classiques et surtout qui est beaucoup plus efficace sur le long terme comme vous apprenez des mots, des expressions en contexte.

Lingopie propose 7 jours offerts. Vous pouvez donc tester la plateforme sans risque. Et si vous souhaitez continuer, en ce moment, vous avez -70 % sur l’abonnement à vie, si vous suivez le lien que je vous indique dans la description de cette vidéo et en commentaire épinglé.

Revenons à l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès et passons tout de suite aux faits présumés. On parle de faits présumés car on n’est pas sûr et certain de la manière dont ils se sont déroulés. C’est simplement la manière dont on pense qu’ils se sont passés. Car comme je vous l’ai dit, nous n’avons toujours pas le fin mot de cette histoire.

Ça signifie qu’on n’a pas la solution, qu’on n’a pas la clé de cette affaire. Aujourd’hui, Xavier Dupont de Ligonnès est seulement suspecté, même si vous allez le voir, il y a énormément d’éléments à charge, donc d’éléments qui jouent contre lui, en sa défaveur, qui le pointent comme le coupable. Donc je vous rappelle que les assassinats se sont déroulés en avril 2011.

Dès décembre 2010, le père de famille, Xavier Dupont de Ligonnès, était inscrit dans un stand de tir où il allait s’entraîner. Le 20 janvier, le père de Xavier va décéder et Xavier va récupérer chez lui une carabine. C’est un type d’arme à feu. Deux mois plus tard, on sait qu’il va acheter des munitions pour cette carabine et un silencieux.

Un silencieux, c’est un objet qu’on peut mettre sur une arme à feu et qui permet d’atténuer le bruit quand on tire, pour diminuer le bruit de coups de feu. Le 1ᵉʳ avril 2011, on sait qu’il s’est rendu dans un magasin de bricolage et il va acheter deux sacs de ciment, des sacs de gravats. Donc les gravats, ce sont des déchets après une démolition.

Un outil de jardinage qui permet de remuer la terre et une bêche. Une bêche, c’est aussi un outil de jardinage qui ressemble à une pelle. La différence est que la bêche, elle est plate et la pelle, elle est arrondie. Le dimanche 3 avril, il va faire une séance de cinéma et un restaurant avec sa famille comme si tout était parfaitement normal.

Sauf que, c’est probablement cette nuit-là qu’il a assassiné Agnès, sa femme, et trois de ses enfants. Le quatrième n’était pas à la maison.

Le lendemain, le 4, il va aller à Angers voir son autre fils, Thomas, et ils vont dîner ensemble dans un restaurant. C’est la nuit suivante, donc entre le 5 et le 6 avril, qu’il aurait probablement tué son quatrième enfant. Et la journée du 6, apparemment, il l’aurait passé tranquillement à la maison, comme si rien ne s’était produit.

Le jeudi 7 avril, il va être aperçu, par des gens du voisinage, en train de faire des allers-retours entre sa maison et sa voiture en transportant des choses lourdes. Le 8 avril, le lendemain, il va envoyer un courrier à neuf personnes de l’entourage de la famille. C’est un courrier qui est assez étonnant.

Dans ce courrier, globalement, donc, en résumé, il va expliquer que la famille a dû quitter de manière précipitée, rapidement la France pour les États-Unis.

Dans cette lettre, il prétend être un agent infiltré, donc un espion, et il explique que désormais, toute la famille… euh… Ils sont des résidents américains et qu’ils n’ont plus la nationalité française.

Dans cette lettre, il va également laisser quelques consignes à ses proches. À certains, il va demander de vider le grenier, à d’autres de récupérer de l’électroménager.

Dans cette lettre, il y a un post-scriptum, un PS qui peut un peu sembler étrange, surtout quand on a toute l’histoire dans sa globalité. Je vais vous le lire. Donc il écrit : “PS : inutile de s’occuper des gravats et autres bazar entassés sous la terrasse. C’était là quand nous sommes arrivés ici.”

Donc en gros, il dit… N’allez pas dans cette zone. Donc cette lettre, elle part le 8, le lendemain il va aller dans le logement étudiant de son fils qu’il va entièrement vider. Et enfin, le 10 avril, il va quitter définitivement le domicile familial, donc leur maison. À partir de là, des enquêteurs ont réussi à retracer son parcours dans les jours qui suivent. Donc on sait dans quelles villes il a séjourné et dans quels hôtels.

Donc il va descendre la France, il va passer par la Charente-Maritime, par la Haute-Garonne, par le Vaucluse et enfin il va aller dans le Var et, dernier hôtel où on sait qu’il a séjourné, c’est le Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens.

Et là, nous sommes le 14 avril 2011. Il va passer une nuit dans ce Formule 1 et le lendemain il va quitter cet hôtel à pied à 16h10.

Et c’est la dernière trace qu’on a de lui sur des vidéos de caméras de surveillance. Et depuis, silence radio. Personne ne sait où il a pu disparaître. Ce n’est qu’une semaine plus tard, le 21 avril 2011, qu’on va retrouver les corps de sa femme, de ses enfants et de ses chiens enterrés sous la terrasse de leur maison.

C’est le même jour que la police va repérer que la voiture de Xavier Dupont de Ligonnès est dans le Var, sur le parking de cet hôtel formule 1.

Le 22 avril va avoir lieu l’autopsie des corps et on va découvrir que les membres de la famille ont été endormis, ont été drogués avec des somnifères avant d’être tués par balle, donc d’être tués avec une carabine. On apprend même que les victimes auraient été tuées à bout portant dans leur sommeil.

Donc à bout portant, ça signifie de manière très proche et le modèle de la carabine serait identique à celle que Xavier Dupont de Ligonnès aurait récupéré chez son père.

Un mandat de recherche international est délivré à l’encontre de Xavier Dupont de Ligonnès et des battues, des recherches vont être organisées dans la région. Dans la région où il a été aperçu pour la dernière fois, mais vous l’avez compris sans succès.

Mais quelles sont les pistes et quelles sont les théories ? Où Xavier et que s’est-il vraiment passé ou quelles hypothèses on peut imaginer ?

Je vous l’ai dit au début de cette vidéo, il y a un énorme engouement autour de cette affaire et déjà à l’époque des groupes Facebook s’étaient créés, où des personnes essayaient de manière collective, essayent de trouver des traces numériques de la famille, donc de leurs dernières interactions sur les réseaux pour essayer de les retrouver ou d’en savoir plus sur ce qui… sur ce qui s’était passé.

Une des premières pistes envisagées par les enquêteurs, c’est celle des monastères. Donc dans cette région, dans le Var, il y a énormément de monastères et c’est un endroit où il est potentiellement facile de se cacher.

Donc un monastère, c’est un endroit où il y a des moines, des personnes religieuses. Et d’ailleurs, plusieurs fois, même des années plus tard, des monastères ont été fouillés parce que des signalements avaient été faits. Des personnes pensaient avoir aperçu Xavier Dupont de Ligonnès, mais ça n’a rien donné.

La deuxième piste est celle des États-Unis. Je vous l’ai dit, il avait une fascination pour les États-Unis. C’était vraiment son pays de cœur. Donc on suppose qu’il aurait pu également fuir là-bas. D’ailleurs, dans le cas où cette piste s’avérait vraie, il aurait pu utiliser les services d’un certain Gérard Corona. C’est un expatrié français qui s’est spécialisé dans l’aide des étrangers, dans leurs démarches administratives pour partir vivre aux États-Unis. Et on sait qu’il propose également à ses clients ses services pour ouvrir des comptes bancaires à l’étranger et obtenir des cartes de paiement anonymes. Donc, ce qui permet de retirer de l’argent dans le monde entier sans laisser aucune trace.

Troisième piste, ce serait celle d’une ancienne compagne ou d’une ancienne maîtresse.

Les enquêteurs ont notamment essayé d’explorer la piste d’une de ses anciennes amantes, qui est allemande et qui vit en Allemagne.

Mais cela n’a rien donné. Et il y a aussi la piste d’une de ses anciennes maîtresses, car au fil des années, il a eu plusieurs maîtresses.

La maîtresse, c’est la personne avec laquelle on trompe sa femme. D’ailleurs, un an avant le drame, il va également envoyer une lettre à Catherine, donc une de ses anciennes maîtresses, où il parle “d’en finir”. Quand on dit qu’on veut en finir, ça signifie qu’on veut se tuer. On veut se suicider.

Donc une des théories est qu’une de ces femmes aurait pu lui apporter son aide, notamment financièrement, car on sait que Xavier Dupont de Ligonnès n’avait plus d’argent.

Une autre théorie, qui rejoint la précédente, dit qu’il n’aurait pas agi seul, mais dans celle-ci, qu’il aurait été aidé par ses deux meilleurs amis, notamment pour enterrer les corps. C’est une théorie qui apparaît dans un livre qui s’appelle “Sans pitié pour les siens”, qui est parue en 2017, qui essaye de retracer les faits.

Il faut savoir qu’il y a eu énormément de contenus, de livres, de reportages qui ont été faits et qui ont essayé d’aller toujours plus loin pour en savoir plus.

Et donc, en fait, cette théorie, elle vient du fait que ça semble impossible qu’il ait pu faire ce travail seul. Il avait des gros problèmes de dos et d’épaule. Ça paraît impossible qu’il ait creusé seul les fosses sous la terrasse. Donc les fosses, ce sont des trous.

Et enfin, dernière piste mais qui ne convainc pas grand monde, c’est la piste du suicide. Donc effectivement, après avoir tué sa famille, il aurait pu faire son voyage et ensuite se suicider. Mais comme je vous disais, il y a beaucoup d’éléments qui vont contre cette théorie.

Pourquoi avoir mis autant d’efforts à cacher les corps ? Pourquoi avoir vidé l’appartement de son fils ? Pourquoi avoir organisé une telle fuite, s’il comptait de toute façon s’ôter la vie, donc se tuer ?

Un fait intéressant qui s’est produit en 2015 et qui nourrit, qui alimente la théorie selon laquelle Xavier Dupont de Ligonnès est bel et bien vivant.

C’est qu’une journaliste de la ville de Nantes a reçu une photo. Elle reçoit un courrier avec une photo à l’intérieur sur laquelle on voit Arthur et Benoît.

Donc c’est l’aîné et le benjamin de la famille, donc le plus vieux et le plus jeune. Au verso de la photo, il est écrit : “Je suis encore vivant de là jusqu’à cette heure.” C’est une formule assez énigmatique. C’est pas une expression vraiment très courante en français, c’est signé Xavier Dupont de Ligonnès, mais naturellement, on n’est pas sûr que ce courrier provienne de lui.

Je vous le disais en début de vidéo qu’il y a eu énormément de signalements. Il y en a eu plus de 900 depuis 2011 et aucun d’entre eux n’a rien donné.

Mais vous avez peut-être entendu parler d’un des derniers en date qui a fait beaucoup de bruit dans les médias En 2019, Le Parisien, un média français, annonce l’arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès à l’aéroport de Glasgow, en Ecosse. L’homme ne lui ressemble pas du tout, mais au fil des années, il aurait pu faire de la chirurgie esthétique naturellement, et changer son physique.

Selon les informations de la police écossaise qui avait été transmises à la France. C’était sûr et certain que c’était bien lui, que les empreintes correspondaient.

Sauf qu’on va rapidement découvrir que ce n’est pas du tout le cas, que les empreintes ne correspondent pas vraiment. L’homme est également plus âgé et l’écartement entre ses deux yeux ne correspond pas du tout à celui de l’homme recherché. Résultat des courses, encore une fausse piste.

Passons maintenant aux théories un peu… complotistes, aux théories qui viennent contredire le déroulement des faits tels que je vous les ai présentés.

Des théories un peu plus farfelues sur ce qui s’est réellement produit. Les autopsies révèlent que Agnès et trois des enfants ont été assassinés entre la nuit du 3 et du 4 avril. Or, il y a des témoignages de voisins qui sèment le doute, en particulier auprès des personnes qui ont d’autres théories sur les faits.

En effet, il y a notamment une voisine qui dit avoir parlé avec Agnès le 7 avril, donc trois jours après sa mort, qu’elle aurait croisé en train de promener son chien et qu’elle avait discuté ensemble.

Certaines personnes pensent également que les corps n’étaient pas ceux de la famille et qu’ils seraient toujours vivants quelque part. Cette théorie, elle est alimentée par deux choses.

Premièrement, le fait que le juge ait dissuadé la famille de voir les corps. Donc la famille n’a pas reconnu les corps. Et deuxièmement, c’est le fait que le juge ait très rapidement délivré les permis pour que les corps soient inhumés. Il l’a fait le jour même de l’autopsie et ça c’est quelque chose d’assez rare.

Donc inhumer des corps, ça signifie les enterrer. D’ailleurs, Christine, une des sœurs de Xavier Dupont de Ligonnès, est persuadée de cette théorie. Elle est persuadée que ce n’étaient pas les corps de la famille et qu’ils sont toujours vivants et qu’ils sont partis aux États-Unis, comme Xavier l’indique dans sa lettre.

Et d’ailleurs, pour aller dans le sens de sa théorie, elle va notamment publier sur un blog qu’elle a avec son mari en 2013, un extrait d’un e-mail que lui a envoyé Xavier en juillet 2010, où il évoque des accidents qui pourraient survenir à sa famille.

Et il écrit ceci : “Je souhaite enfin que même après enquête de police, on ne puisse jamais laisser croire à mes parents, frères et sœurs, que ces accidents ont été volontairement provoqués par moi, même si les preuves sont formelles.

Voilà, c’est comme ça que je termine cette vidéo sur ces théories un peu plus folles.

J’espère que cette vidéo vous a plu, que vous avez pu apprendre du nouveau vocabulaire au travers de cette histoire. Si vous avez aimé, n’oubliez pas de mettre un “j’aime” à la vidéo. Si c’est la première fois que vous regardez une de mes vidéos, abonnez-vous et activez la cloche pour n’en manquer aucune et je vous dis à très bientôt !

🇫🇷 Comprends les Français même quand ils parlent vite.

“15 minutes par jour suffisent pour être capable de bien comprendre les francophones, même quand ils parlent vite. Il te suffit juste de suivre la bonne méthode

🚀 50 dialogues du quotidien pour booster ta compréhension du français

✅ Comprends les Français, même quand ils parlent rapidement.
✅ Parle avec les francophones en toute confiance.
Améliore durablement ton français avec une méthode basée sur des dialogues du quotidien.

Share this post
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Articles qui pourraient t'intéresser

Expressions
Elisabeth

LEARN FRENCH IN 2 MINUTES – French idiom : Un coup de mou

Transcript de la vidéo Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble l’expression française avoir un coup de mou. Avant de commencer, pensez bien sûr à activer les sous titres pour tout comprendre de

blur bread bun burger
Argot
Mathieu

“Avoir la dalle” – Définition, prononciation en français

📖 Définition de l’expression “Avoir la dalle “ “Avoir la dalle” signifie simplement avoir faim, avoir envie de manger quelque chose. On peut dire qu’on a “vraiment la dalle” pour accentuer l’effet et dire qu’on a vraiment très faim. 🖼

Vidéos qui pourraient t'intéresser

Image illustration Elisabeth newsletter

🎁 30% de réduction sur mes cours

Abonne-toi à ma newsletter et reçois 30% de réduction sur mes cours. 

Laisse ton prénom et ton email ci-dessous ⬇️

en_USEnglish
Retour en haut