PROGRESSER EN FRANÇAIS AVEC LA SÉRIE EMILY IN PARIS (Partie 1)

📤 Partager cet article

Dans cette vidéo, je reprends les 3 premiers épisodes de Emily in Paris, la nouvelle série de Netflix, et vous montre les choses intéressantes à savoir pour progresser en français. Emily arrive à Paris sans savoir parler français, c’est donc très intéressant de regarder ses fautes et sa façon d’apprendre à parler français.

  • 0:00 – Introduction
  • 2:17 – Les formules de politesse
  • 9:29 – Se présenter
  • 11:43 – Ses fautes de français
  • 11:48 – Le vocabulaire

Transcript : apprendre le français avec Emily in Paris

Bonjour à tous! C’est Elisabeth de Hellofrench et j’espère que vous allez bien et que votre apprentissage du français se passe bien. Aujourd’hui, je vous propose une vidéo un peu différente de ce que je fais d’habitude sur la chaîne. C’est une vidéo un peu particulière. Nous allons parler ensemble de la série Emily in Paris. Cette série est arrivée début octobre sur Netflix et énormément de gens la regardent. Dans cette vidéo, nous allons voir ensemble le vocabulaire des trois premiers épisodes.

Alors, l’histoire de Emily in Paris, c’est l’histoire d’une jeune femme américaine qui arrive à Paris pour le travail. Elle ne parle pas du tout français et elle vient travailler dans une agence de marketing. On découvre avec elle la ville de Paris, les difficultés qu’elle peut avoir à parler, à essayer de parler français, le choc culturel qu’elle va rencontrer en arrivant à Paris. C’est très intéressant de voir ensemble le vocabulaire. On entend dans cette série des formules de politesse, des expressions pour apprendre à se présenter et, évidemment, des nouveaux mots de vocabulaire.

Avant de commencer, pensez à activer les sous-titres, ça sera plus facile pour vous de comprendre la vidéo. Si vous êtes nouveau ou nouvelle sur la chaîne, pensez aussi à vous abonner pour recevoir mes vidéos afin d’apprendre ou d’améliorer votre français. Je vais diviser cette vidéo en plusieurs temps. Tout d’abord, nous allons voir ensemble les formules de politesse qu’on entend dans Emily in Paris. Ensuite, nous allons voir ensemble des phrases qui sont utilisées dans les trois premiers épisodes de la série pour se présenter.

Ensuite, nous allons voir ensemble les erreurs de français que fait Emily dans ces trois premiers épisodes, mais aussi des erreurs qu’on entend dans les cours qu’elle suit dans la série. Enfin, nous allons voir des mots de vocabulaire parce que c’est toujours intéressant d’apprendre plus de mots. Commençons tout de suite par les formules de politesse qu’on entend dans ces trois premiers épisodes. Quand Emily arrive à Paris, le seul mot quasiment qu’elle connait c’est “bonjour”. Bonjour, vous connaissez peut être déjà ce mot, c’est ce qu’on dit pour saluer les personnes. Quand on arrive au travail, quand on entre dans un magasin…

On entend aussi dans la série “bonjour mademoiselle”, on ajoute à bonjour “mademoiselle”. Mademoiselle, on dit ça aux jeunes femmes. Donc il y a madame, en général, c’est plutôt pour les femmes un peu plus âgées ou mariées, et mademoiselle, c’est plutôt utilisé pour les plus jeunes femmes. C’est aussi une manière de rendre un bonjour encore plus poli. Bonjour mademoiselle, bonjour madame ou bonjour monsieur. On voit une autre formule de politesse qui est “s’il vous plaît”. Alors s’il vous plaît, on le dit très souvent en français. Donc souvent, on va le mettre dans les phrases où on fait des demandes

 pour les rendre plus polis, par exemple au restaurant je peux dire au serveur “je pourrais avoir un café s’il vous plaît ?” Ou à la boulangerie, je peux dire “je voudrais un croissant s’il vous plaît”. On utilise aussi s’il vous plaît pour interpeller, pour appeler quelqu’un d’une manière polie, donc à nouveau au restaurant, si vous voulez demander au serveur de venir à votre table, vous pouvez juste dire “s’il vous plaît” c’est donc une manière d’interpeller le serveur, de lui demander de venir de manière polie. Dans la série, on entend aussi différentes formules de politesse pour s’excuser. Par exemple, à un moment, un homme dit à Emily “excusez-moi mademoiselle”, c’est une manière

polie de dire : “Pourriez-vous vous pousser?”

“Pourriez-vous me laisser le passage?” Par exemple, si vous marchez dans la rue et que vous voulez dépasser une personne, qu’elle se décale sur le côté, vous pouvez lui dire “excusez-moi”, c’est une manière polie de dire “pourriez-vous vous pousser, vous écarter”. On entend aussi une autre manière de s’excuser quand l’amie d’Emily fait tomber sa baguette de pain par terre, elle dit “je suis désolée, je vais vous en racheter une autre”, donc elle dit “je suis désolée”, c’est une manière de s’excuser, de dire pardon. On entend aussi dans la série “merci beaucoup”. Merci c’est quand on remercie quelqu’un. Par exemple, au restaurant, quand le serveur vous amène votre plat, vous dites “merci”. Vous pouvez donc aussi dire “merci beaucoup”, c’est une manière encore plus forte de dire merci, vous appuyez vraiment sur le merci, donc “merci beaucoup”. Quand Emily et son amie sont au restaurant, elles disent “Bon appétit”. Bon appétit, c’est ce qu’on dit quand on mange pour souhaiter un bon repas à quelqu’un. On entend aussi l’expression “ça va”. Quand Emily arrive à Paris et qu’elle visite son appartement avec l’agent immobilier, il lui dit “ça va?”. C’est une manière de dire

“est-ce que ça te convient?” “Est-ce que ça te va?” “Est-ce que ça te plaît?” On peut aussi dire ça va pour demander à un ami s’il va bien. C’est une expression assez familière. Quand Emily va à la boulangerie acheter un pain au chocolat, la boulangère demande “Ça sera tout?” C’est une manière polie de demander si vous ne voulez plus rien d’autre si ce que vous avez demandé était la seule chose que vous vouliez. Donc, “ça sera tout ?” vous pouvez répondre “oui, merci”, ou alors “non, j’aimerais aussi une baguette”, par exemple. Quand Emily part de la boulangerie, elle dit “Have un bonne journée”. La boulangère la reprend pour dire “UNE bonne journée”. Donc c’est féminin. Évidemment, on ne dit pas non plus “Have”.

On dit “passez une bonne journée”. Vous pouvez aussi tout simplement dire en quittant un commerce, donc là, la boulangerie, vous pouvez tout simplement dire, “bonne journée”, donc, vous n’avez pas besoin de dire “passez une bonne journée”, vous pouvez juste dire “bonne journée, au revoir”. Quand Emily est à une fête pour son travail, elle va trinquer avec quelqu’un. Ils vont dire “santé” en faisant se toucher leur verre. C’est “cheers” en français, on dit “Santé”. A un moment, on voit Emily prendre un verre toute seule à une terrasse de café et quelqu’un vient lui demander “vous attendez quelqu’un?”

Cette expression, “vous attendez quelqu’un”, c’est une manière polie de demander “est-ce que je peux prendre cette chaise?” Vous attendez quelqu’un, ça veut dire, est-ce que quelqu’un va arriver et s’asseoir sur cette chaise. Emily utilise aussi une expression qui est “c’est la vie”. “C’est la vie”, c’est une expression pour dire c’est comme ça, c’est pas si grave. Par exemple, je pourrais dire hier, j’ai dû travailler jusqu’à 21 heures pour terminer un dossier.

Quelqu’un va vous dire “ma pauvre”, vous pouvez répondre, “c’est la vie hein”. Ça veut dire que ce n’est pas si grave que c’est juste comme ça. Parmi les expressions qu’on entend aussi dans la série, il y a “bien sûr”. “Bien sûr”, en français, c’est une autre manière de dire oui. Par exemple, si quelqu’un vous demande “est-ce que tu aimes le café?” “Bien sûr, j’en bois tous les matins” ou au travail, par exemple, “est-ce que tu peux me passer ce dossier?” “Bien sûr, le voilà”. On entend aussi l’expression que je viens de dire “voilà”. Alors voilà en français, ça peut vouloir dire beaucoup de choses. Par exemple, dans certains contextes, on peut le mettre à la fin des phrases pour conclure quand on est pas très à l’aise. Par exemple, si je me présente, je vais dire je m’appelle Elisabeth, j’ai 28 ans et j’habite à Paris…voilà. C’est une manière de conclure. On peut aussi l’utiliser pour présenter quelqu’un ou quelque chose. Par exemple, je peux dire “voilà Emily, elle arrive tout juste de Chicago”. Ou alors, comme je viens de le faire juste avant, dire “voilà le dossier”. Voyons maintenant ensemble les formules pour se présenter qu’on entend dans la série. Quand Emily arrive à la fête chez son amie, son amie la présente en disant “elle est arrivée de Chicago et elle travaille dans une agence de marketing”.

C’est une manière de présenter quelqu’un. Vous pouvez aussi changer la phrase pour la mettre à la première personne, donc parler en “Je”. “J’arrive de Chicago et je travaille dans une agence de marketing”. Quand on dit “elle est arrivée”, c’est une autre manière de dire “elle vient de” (Chicago). Donc en fait dire “elle est arrivée de Chicago” on insiste sur le fait qu’elle vient tout juste de s’installer à Paris, donc elle vient tout juste d’arriver dans la ville.

Quand Emily arrive à son travail pour la première fois, elle utilise un traducteur automatique qui dit “je vais travailler dans ce bureau”. C’est une manière un peu brute de dire que c’est son premier jour. Donc, plutôt que dire je vais travailler dans ce bureau, si vous arrivez en France et que c’est votre premier jour, il vaut mieux dire par exemple “c’est mon premier jour, je viens travailler ici” ou “bonjour, je commence à travailler ici aujourd’hui”. Toujours dans les phrases qu’on peut utiliser pour se présenter, Emily dit “je parle un peu français”. Donc cette phrase, elle est très correcte pour dire que vous ne parlez pas parfaitement français et que vous parlez un peu français. Alors une autre phrase qu’on entend pour se présenter, c’est quand elle est en train de courir, elle écoute des cours de français et la personne dit “mon nom est… (son prénom)”. Par exemple “mon nom est Elisabeth”. C’est une formule qu’on n’emploie pas beaucoup, c’est un peu une formulation bizarre.

Plutôt que dire “mon nom est Elisabeth”, il vaut mieux dire “je m’appelle Elisabeth”, ça fait plus naturel. Les Français vont plus dire “je m’appelle” avec leur prénom que dire “mon nom est”. Alors passons maintenant aux fautes de français que fait Emily ou qu’on entend dans la série. Par exemple dans les cours qu’elle fait, on entend des choses qui ne sont pas très naturelles, qui se disent pas vraiment comme ça dans le français parlé, dans le français de tous les jours.

Tout d’abord, ce n’est pas vraiment une faute en particulier, mais c’est quelque chose de plus global. C’est la différence entre le féminin et masculin. Donc on comprend dans la série que c’est vraiment compliqué en français de savoir qui ce qui est féminin et masculin, surtout si on parle anglais. En anglais, pour dire un ou une, ce sera “a” chaque fois. Pour dire le, la ou les, ce sera “the”. En français, à part apprendre par coeur quels sont les noms féminins et les noms masculins, il n’y a pas vraiment de secret. Donc on voit dans la série, Emily, elle a du mal, par exemple, pour des choses qui sont des attributs féminins, elle ne comprend pas pourquoi est-ce que c’est un déterminant masculin. Donc, ça peut créer des situations un peu marrantes dans la série. Une autre erreur qu’elle va faire, pas vraiment une erreur, c’est qu’elle ne sait pas comment le dire. Elle va dire “it’s basically merde”.

Donc elle veut dire que quelque chose est nul. En français, on va tout simplement dire “c’est de la merde”. Par exemple, je peux dire, mon téléphone fonctionne une fois sur deux, c’est de la merde. À un autre moment, elle veut remercier son voisin de lui avoir prêté sa douche pour se laver. Elle va dire “merci for the shower” parce qu’en fait, elle ne sait pas comment on dit. Donc il faut dire, “merci pour la douche”. La douche, c’est le mot pour parler de l’installation où on se lave avec l’eau qui vient par le dessus.

On peut aussi prendre un bain dans une baignoire. C’est une autre installation pour se laver qui ressemble un peu à une mini piscine. À un moment, elle va dire “je suis très excitée” ou “je suis excitée” et son collègue va la reprendre en disant qu’il faut dire “je suis enthousiaste”. En réalité, cette expression, pour certaines personnes, elle peut être connotée. Pourtant, c’est une expression qui s’emploie en français, il y a une expression qui est “je suis excitée comme une puce”.

Ça veut dire qu’on est effectivement très enthousiaste. C’est encore plus qu’enthousiaste. Alors lui va la reprendre parce que cette expression, elle, peut être connotée.

Elle peut avoir un sens sexuel. Mais pourtant, dans le langage de tous les jours, vous pouvez tout à fait dire “je suis très excitée de partir en vacances” ou “je suis très excitée d’aller à Disney demain”. Pour qu’il n’y ait pas de débat sur l’utilisation de l’expression, il vaut mieux ajouter par quoi on est excité. Comme je vous le disais, par exemple, “je suis excité de partir en vacances” ou “je suis excité d’aller à Disney”. Alors dans les cours que suit Emily, on leur fait répéter des phrases, j’aime le thé, j’aime le café… Il y a une phrase “j’aime les bottines”. Les bottines ce sont des chaussures fermées d’hiver ou d’automne. D’ailleurs, elle va dire à sa patronne pour lui dire qu’elle aime bien ses chaussures, elle va dire “j’aime les bottines”. Déjà, sa patronne porte des sandales, des chaussures ouvertes, donc, ce n’est pas le mot correct, et surtout, on va plutôt dire “j’aime tes bottines” ou “j’aime vos bottines” si vous vouvoyez la personne. À nouveau dans les cours, que suit Emily, enfin ceux qu’elle écoute dans le casque en courant, on lui fait répéter une phrase “veuillez parler un peu plus lentement”. Cette phrase, elle est correcte en français, mais elle est un peu agressive.

On utilise l’impératif, donc on donne un ordre. “Veuillez parler un peu plus lentement”. C’est correct, mais ça peut sembler un peu agressif de dire ça comme ça.

Il vaut mieux dire “pourriez-vous parler un peu plus lentement, s’il vous plait ?” “Pourriez-vous parler un peu plus lentement, s’il vous plait”, vous pouvez l’utiliser si quelqu’un parle trop vite ou que vous ne comprenez pas ce qu’il vient de dire. Cette dernière phrase, “pourriez-vous parler un peu plus lentement, s’il vous plait, vous pouvez l’utiliser quand quelqu’un a parlé trop rapidement, trop vite ou tout simplement que vous n’avez pas compris et que vous voulez réécouter la phrase. Passons maintenant aux mots de vocabulaire qu’on entend dans ces trois premiers épisodes de Emily in Paris. On va commencer tout de suite par le vocabulaire sur la nourriture. Commençons avec le pain au chocolat. C’est une des premières choses que Emily va manger, elle va le chercher à la boulangerie. C’est très gras avec du beurre et du chocolat. On mange ça généralement pour le petit-déjeuner. En France, dans certaines régions, on va dire une chocolatine. Si vous voyagez en France, ça se peut que vous soyez dans une région où on ne dit pas pain au chocolat, mais on dira chocolatine.

Un peu plus tard dans la série, on voit aussi qu’elle va manger un croissant. À nouveau, c’est une viennoiserie avec de la pâte feuilletée, donc une forme un peu de lune. Quand elle va au restaurant, elle mange un steak et il y a un débat, une discussion sur la cuisson. La viande peut être bleue, saignante, à point et bien cuite. J’ai été du plus cru au plus cuit. D’ailleurs, si vous êtes intéressé par les différents mots qu’on peut utiliser au restaurant, les mots basiques, j’ai fait une autre vidéo spécifiquement sur ce thème, donc je vous invite à la regarder pour en apprendre plus sur le vocabulaire à utiliser au restaurant.

Alors, pour revenir à ces trois premiers épisodes de Emily in Paris, toujours au restaurant, sa copine lui dit “ne prends pas de ris de veau”. Donc, comme elle le dit, le ris de veau, ce n’est pas du riz avec de la viande, donc avec du veau. Non, le ris de veau, c’est un plat, où en fait, on va prendre les abats de la viande, les abats, c’est les parties moins nobles, c’est les parties qui ne sont pas de la viande, donc ça va par exemple être les organes.

Alors pour finir sur les expressions sur la nourriture, son collègue lui dit “mon petit chou”. Un chou, c’est une pâtisserie, donc quelque chose de sucré qui a plus ou moins cette forme, et souvent c’est rempli avec de la crème. Donc on peut dire mon chou à la crème. En français, on dit aussi mon petit chou. On l’utilise comme un surnom. Donc, je peux dire à quelqu’un “ça va, mon petit chou ?”.

Passons maintenant au reste du vocabulaire qu’on entend dans ces trois épisodes et qui ne sont pas liés à de la nourriture. Pour continuer sur les surnoms, ses collègues l’appellent aussi “la plouc”. On peut dire “le plouc” pour un garçon et “la plouc” pour une fille. Ils lui font croire que c’est un surnom gentil, mais pas du tout. C’est un mot méchant qu’on utilise pour parler des gens qui viennent de la campagne, des gens qui ne viennent pas de la ville, donc les gens de la ville les prennent un peu de haut.

Parce qu’ils ne sont pas bien habillés, ils ne sont pas assez chics et ne sont pas très classe. C’est une expression méchante, il faut éviter de l’utiliser.

Dans les mots de vocabulaire qu’on voit aussi, on entend le thé et le café. c’est des boissons chaudes qu’on peut prendre, ce qu’on prend souvent au petit-déjeuner, mais qu’on peut prendre tout au long de la journée. On entend aussi le mot la Seine. La Seine c’est tout simplement le fleuve qui passe par Paris. Quand Emily rencontre l’agent immobilier, il lui dit que son appartement est une chambre de bonne. Alors, la chambre de bonne à Paris ce sont les derniers étages d’un immeuble où vivaient un peu les domestiques, à l’époque. Les personnes qui cuisinaient pour d’autres personnes qui faisaient le ménage, qui faisaient la lessive. Normalement, une chambre de bonne, c’est vraiment très petit. C’est les chambres en dessous du toit. Ici, c’est plutôt un appartement, c’est un appartement assez spacieux. Ce n’est pas vraiment une chambre de bonne. On voit une très jolie vue. L’appartement est très lumineux. Normalement, les chambres de bonne ne ressemblent pas vraiment à ça. Son patron utilise le mot dégueulasse pour parler des pizzas de Chicago.

Donc, le mot dégueulasse, on l’utilise souvent pour parler de la nourriture, pour dire que ce n’est vraiment pas bon. Par exemple, je pourrais dire ce gâteau est dégueulasse, il a vraiment mauvais goût, il n’est pas bon. À la soirée où va Emily, à nouveau son patron va lui parler et lui dire : “Quelle métamorphose”. Une métamorphose, c’est quand on a complètement changé. Ici, il veut dire qu’elle ne ressemble pas, elle n’a pas le look qu’elle a habituellement tous les jours, donc lui dit “quelle métamorphose”, ça veut dire quel changement. Sa patronne va utiliser le mot équipe, donc elle lui dit équipe, c’est le mot français pour team. Une équipe, ça peut soit être les gens avec qui vous travaillez, c’est mon équipe au travail ou encore un sport, ça peut être une équipe de football, une équipe de hockey. C’est les gens proches de vous avec qui vous collaborez, avec qui vous travaillez. Quand le plombier va venir pour réparer la douche d’Emily, il utilise le mot “le truc”. On l’entend un peu dans le fond, il dit “il faut que je prépare le truc”. Donc, en français, le mot truc, c’est un mot qu’on va utiliser pour parler un peu de tout et de rien. On l’utilise soit parce qu’on a oublié le nom d’un objet, soit pour aller plus vite. Donc, plutôt que de dire “Tu peux me passer la télécommande ?”, je vais dire “tu peux me passer le truc ?”.

C’est une manière un peu plus rapide de qualifier tout et n’importe quoi. Alors à un moment, Emily a une discussion avec sa patronne et elle parle de “balance ton porc”. Balance ton porc c’est le mouvement “me too” qui a été lancé en France il y a plus ou moins deux ans, c’est la version française de me too. Donc, on dit balance ton porc. C’est le mouvement pour dénoncer ses agresseurs ou les hommes qui avaient eu des mauvais comportements.

L’expression “je suis à fond”, comme je suis à fond sur mon boulot, on l’utilise pour dire qu’on met toute son énergie dans quelque chose. Par exemple, je pourrais dire “en ce moment, je suis à fond sur la bande dessinée”. Ça veut dire que je lis énormément de BD. On peut aussi dire qu’on est à fond sur quelqu’un. Donc, si, par exemple, je dis “je suis à fond sur Mathieu”, ça veut dire que je suis amoureuse de lui ou que je l’aime beaucoup.

On entend aussi les mots de vocabulaire le tatouage. Alors, un tatouage, c’est un dessin qu’on a sous la peau avec de l’encre et qui ne part pas. Emily discute avec un garçon à la soirée de son ami, le garçon lui dit qu’il est peintre. Alors en français, le métier de peintre, ça peut vouloir dire plusieurs choses. Soit on est peintre, on est artiste, comme Picasso ou Dali, ou alors on peut aussi être peintre en bâtiment.

Donc ça veut dire qu’on peint, par exemple, les murs des maisons des appartements. Quand Emily se promène avec ce garçon, ils disent plein de choses qu’ils aiment, ils vont par exemple dire “j’aime les huîtres”. Les huîtres, c’est des coquillages qu’on mange en général à Noël, c’est quelque chose de luxueux. Alors le dernier, c’est pas vraiment en mot de vocabulaire, c’est plutôt une phrase qu’Emily dit, elle utilise un traducteur pour la dire, mais la phrase est correcte et elle peut vous être très utile dans le travail.

“Je voudrais partager des idées sur” quelque chose. Par exemple, “je voudrais partager mes idées sur ce dossier”. C’est quelque chose que vous pouvez dire à vos collègues, à votre patron, juste pour échanger avec lui. Voilà, c’est fini pour aujourd’hui. J’espère que cette vidéo vous a plu, que vous avez pu apprendre des nouveaux mots et des nouvelles expressions grâce à cette série Emily in Paris, je pense que je vous ferais d’autres vidéos sur le vocabulaire des prochains épisodes et aussi que je vous ferais une vidéo sur les stéréotypes, les clichés sur Paris qu’on voit dans cette série.

Je vais vous faire une fiche de vocabulaire qui reprend tous les mots et expressions qu’on a vues ici, que je veux mettre sur le site de Hellofrench. Vous pourrez trouver dans la description de la vidéo le lien qui mène vers cette fiche de vocabulaire. Pour voir plus de vidéos, pensez bien sûr à vous abonner à la chaîne HelloFrench et à activer la clochette pour recevoir une notification quand une vidéo est mise en ligne. Je vous dis à très bientôt et je vous souhaite une belle journée.

🎁 7 jours d'exercices offerts

Inscris ton email ci-dessous pour que je t’envoie gratuitement les 7 premiers jours de “Mon carnet de français”. 

Vidéos qui pourraient t'intéresser

🚨 Mon carnet de français, 90 jours pour progresser en français est disponible dans la boutique

X