15 HOMONYMES EN FRANÇAIS – Partie 1 (avocat – avocat / maire – mère / faim – fin, etc)

📤 Partager cet article

Dans cette vidéo, je vous présente 15 homonymes en français. Ces mots se prononcent de la même façon mais n’ont pas du tout le même sens. Il est important de connaître ces différences pour ne pas avoir d’incompréhension Si vous avez aimé la vidéo, n’hésitez pas à la liker et vous abonner à la chaine, cela m’encourage beaucoup !! Merci

  • 0:00 – Introduction
  • 1:05 – Avocat / Avocat
  • 2:12 – Mur / Mûre / Mûr
  • 3:22 – Vin / Vingt
  • 4:00 – Compte / Conte / Comte
  • 5:54 – Chant / Champs
  • 6:31 – Cent / Sang / Sans
  • 7:31 – Amande / Amende
  • 8:41 – Auteur / Hauteur
  • 9:48 – Port / Porc
  • 10:46 – Mère / Mer / Maire
  • 11:50 – Boue / Bout
  • 13:39 – Lait / Laid
  • 14:24 – Ok / Hockey / Hoquet
  • 15:35 – Cou / Coût / Coup
  • 16:56 – Faim / Fin

Transcript vidéo sur les homonymes en français

Bonjour à toutes et tous. Je suis Elisabeth de HelloFrench. J’espère que vous allez bien et que votre apprentissage du français se passe bien. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble des homonymes en français.

Donc, ce sont des mots qui se prononcent de la même manière, parfois même qui s’écrivent de la même manière, donc de manière identique, mais qui ont des sens différents. Donc, ces mots, ils veulent dire des choses différentes, même si on les entend pareil. Il y a énormément d’homonymes en français, donc je pense que je vais faire plusieurs vidéos sur cette thématique. Pour voir toutes les vidéos sur cette thématique et d’ailleurs toutes mes vidéos, pensez à vous abonner à ma chaîne.

Avant de commencer, pensez aussi à activer les sous-titres pour vous aider à mieux comprendre la vidéo.

Commençons tout de suite avec avocat et avocat. Il y a l’avocat, qui est un métier. C’est une personne qui peut vous aider quand vous avez des problèmes juridiques ou avec la justice.

Donc, par exemple, je peux vous dire “je vais divorcer, je cherche donc un avocat”. C’est une personne.

L’autre avocat, c’est un fruit. Donc, c’est une forme ovale comme ça, c’est brunâtre et à l’intérieur, c’est vert et il y a un gros noyau. Ce fruit, on le mange aussi beaucoup comme un légume, par exemple, je pourrais dire “ce midi, j’ai mangé une salade avec des tomates, des oignons, de la feta et de l’avocat”.

Voyons maintenant trois mots qui se prononcent de la même manière, mais qui ont des significations, des sens différents. Mur, mûre et mûr. Alors le premier mur, c’est celui qu’on retrouve par exemple dans les maisons, il y a le mur et le sol. C’est ce qui va séparer des pièces.

Ensuite, il y a les mûres qui sont des fruits. C’est des petits fruits comme ça qui ressemblent à des framboises, mais noires.

Par exemple, je peux dire “j’ai mis de la confiture de mûres sur mon pain”.

Enfin, il y a mûr qu’on utilise comme un adjectif. Un adjectif, c’est un mot qu’on va utiliser pour qualifier quelque chose ou quelqu’un.

Donc, l’adjectif mûr, ça signifie que quelque chose est prêt. Donc, souvent, on utilise pour un fruit. Par exemple je peux dire “cette pêche est mûre, je peux la manger”.

Voyons maintenant vin et vingt. Il y a le vin, qui est une boisson alcoolisée à base de raisins. En France, on fait énormément de vin, il y a le vin blanc, le vin rouge, le rosé. Donc je peux dire “je vais prendre un verre de vin, s’il vous plait”.

Ensuite, il y a le vingt. Par exemple, je pourrais dire “hier j’avais 19 ans, aujourd’hui c’est mon anniversaire, j’ai vingt ans”.

Voyons maintenant compte, contes et comte. Ici, c’est trois mots qui se prononcent de la même manière, mais qui ont des significations différentes.

Alors le premier compte, c’est le compte en banque. C’est un endroit où on va mettre son argent, par exemple, je pourrais dire “j’ai ouvert un compte dans une nouvelle banque” ou “je viens de retirer 50 euros de mon compte”.

On utilise aussi compte dans ce sens là, par exemple pour dire “je fais les comptes”. Donc, pour dire vous regardez où vous en êtes dans votre argent pour dire “je fais les comptes pour voir ce qu’il me reste comme argent pour la fin du mois”. Ou par exemple, au restaurant pour diviser les parts de chacun, savoir ce que chacun doit comme argent, je peux dire “je fais les comptes, Coralie, tu dois 20 euros, Jonathan, tu dois 12 euros”.

Ensuite, il y a le conte qu’on raconte. C’est une histoire, c’est un récit. Par exemple, je pourrais dire “je raconte le conte du Petit Chaperon rouge à ma fille avant d’aller dormir”. Je lui raconte cette histoire. Enfin, il y a le comte qui est le mari de la comtesse. Donc, quand on parle du comte, c’est un titre de noblesse, un peu comme un duc ou un prince.

D’ailleurs, peut être que vous connaissez Le comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas. C’est un livre qui parle d’un comte.

Voyons maintenant le chant et le champ. Alors, le premier chant est une chanson, donc c’est un air que l’on va chanter, par exemple, je pourrais dire “I wish you a Merry Christmas est un chant de Noël”.

On le chante chaque année pour les fêtes de fin d’année. Ensuite, il y a le champ qu’on cultive, donc on va faire pousser des choses.

Par exemple, on peut avoir un champ de blé, un champ de pommes de terre, un champ de poivrons. Voyons maintenant cent, sang et sans. Alors, le premier cent, donc, par exemple, si je dis, je vais compter jusqu’à cent. 95, 96, 97, 98, 99 et 100. Je pourrais aussi dire “j’aimerais vivre jusqu’à cent ans”.

Ensuite, il y a le sang qui coule dans nos veines, donc le sang c’est le liquide rouge qui coule dans notre corps. Par exemple, je pourrais dire “j’ai donné mon sang à la Croix-Rouge”. Enfin, il y a le sans qu’on utilise pour dire pas.

Donc c’est une manière de marquer l’absence de quelque chose.

Par exemple, je pourrais dire “je bois mon café sans sucre”, donc c’est l’opposé de avec. Je bois mon café avec du sucre, donc j’en mets et je bois mon café sans sucre, je ne mets pas de sucre.

Voyons maintenant amande et amende. Alors, la première amande, c’est un fruit, un fruit sec qui est petit comme ça et brunâtre,  qu’on mange comme des noix de cajou ou des noix de pécan, des pistaches. Par exemple, je pourrais dire “les amandes sont des fruits secs très bons pour la santé, plein de bonnes graisses pour le corps”. En France, on cuisine aussi beaucoup de choses avec des amandes, par exemple, le massepain qui est de la pâte d’amande ou encore la galette des rois.

L’autre amende est beaucoup moins bonne. Quand on reçoit une amende, c’est qu’on va devoir payer quelque chose parce qu’on a fait une infraction, parce qu’on n’a pas respecté quelque chose.

Par exemple, je pourrais dire “j’ai reçu une amende parce que j’ai fait un excès de vitesse avec ma voiture”.

Ou encore, “j’ai reçu 135 euros d’amende parce que je ne portais pas le masque dans le métro”.

Voyons maintenant auteur et hauteur. Alors, le premier auteur, c’est celui qui écrit un livre. C’est un écrivain. Par exemple, je pourrais dire “William Shakespeare est l’auteur de la pièce de théâtre Roméo et Juliette”. C’est lui qui l’a écrite. L’autre mot hauteur, on l’utilise pour parler de la taille de quelque chose ou de quelqu’un.

Par exemple, je pourrais dire “ce mur fait trois mètres de hauteur”. Il y a aussi un sport qui s’appelle le saut en hauteur.

C’est une discipline olympique, c’est de l’athlétisme, donc ça consiste à sauter au dessus d’une barre et en fait, on va remettre sans cesse cette barre à une hauteur supérieure, et le but, évidemment, c’est de sauter le plus haut possible.

Voyez maintenant port et porc.

Alors, le premier port on l’utilise pour parler souvent d’un, par exemple, d’un port de pêche.

C’est l’endroit où vont se retrouver les bateaux. Par exemple, je pourrais dire “je suis allée au port pour acheter du poisson frais que les pêcheurs venaient de ramener”. Récemment, aussi, on a beaucoup parlé du port de Beyrouth où il y a eu une explosion et un incendie. Le deuxième porc, c’est un synonyme du cochon, donc c’est un animal. On utilise plutôt porc pour parler de la viande qui vient du cochon, donc, par exemple, je pourrais dire “j’ai mangé du porc ce midi” ou encore “je ne mange pas de porc parce que je suis végétarienne”.

Voyons maintenant mère, mer et maire. Alors, la première mère, c’est un synonyme de maman. Par exemple, je pourrais dire “ma mère a trois enfants : mes deux frères et moi”. Il y a la mer qui a une grande étendue d’eau où vont les bateaux, par exemple la mer Méditerranée ou la mer Noire, c’est un peu comme l’océan. Par exemple, je pourrais dire “ce weekend, je suis allée à la plage, j’ai nagé dans la mer”. Enfin, il y a le ou la maire qu’on utilise pour parler de quelqu’un qui a été élu après une élection pour être en charge d’une ville.

Par exemple, je pourrais dire “Anne Hidalgo est la maire de Paris, elle a été réélue après des élections en juin”.

Il y a la boue et le bout. La boue, c’est un mélange entre de la terre et de l’eau. Donc, c’est un peu liquide et c’est de couleur brune.

Par exemple, je pourrais dire “j’ai été marcher dans les bois sur de la terre et il avait plu, mes chaussures sont pleines de boue, elles sont sales”. Il y a ensuite le bout.

B o u t qui est un mot qu’on utilise pour parler de différentes choses.

Par exemple, je pourrais dire “je pourrais avoir un bout de gâteau” pour parler d’une part de gâteau. Donc là, on l’utilise pour parler d’une partie de quelque chose. Mais on utilise aussi le mot bout pour parler de l’extrémité de quelque chose ou d’un objet.

Par exemple, je peux dire “je suis allée au bout de ma rue” pour dire que j’ai été à la fin de ma rue. On utilise aussi le mot bout pour parler de choses concrètes, mais aussi pour parler de choses plus philosophiques.

Par exemple, je pourrais dire “je suis allée au bout de moi même dans cette course”. J’ai fait un jogging et j’ai tout donné, j’ai été au bout de mes capacités physiques.

Par exemple, on peut aussi dire “Patricia me pousse à bout”. Ça veut dire que Patricia m’énerve, qu’elle me pousse au bout de mes limites.

Ensuite, il y a lait et laid, l’adjectif. Donc, le premier lait c’est une boisson blanche, par exemple du lait de vache. Je pourrais dire “tous les matins, je mets du lait dans mes céréales”. C’est aussi une boisson qu’on donne très souvent aux bébés.

Le deuxième laid qui est un adjectif, c’est l’opposé de joli, de beau.

On l’utilise pour dire que quelque chose n’est vraiment pas beau. Par exemple, je peux dire “ce tableau est vraiment laid, il ne me plaît pas”.

Voyons maintenant ok, hockey et hoquet. Alors, le premier ok, c’est pour dire oui. Par exemple, si quelqu’un me dit “tu veux manger une pizza?” “ok, ça me dit bien”. C’est une manière différente en français de dire oui.

Le deuxième hockey, c’est le sport, donc il y a le hockey sur glace et le hockey sur gazon, mais souvent le hockey le plus commun c’est sur glace. C’est un sport qui vient du Canada. Par exemple je pourrais dire “ce weekend, je suis allée voir un match de hockey, le score était très serré.” Enfin, il y a le hoquet, qui est un petit son qu’on fait, on dit “J’ai le hoquet”, c’est quand on fait comme ça.

Désolé pour l’imitation. Souvent, on dit qu’il faut faire peur à quelqu’un pour lui faire passer son hoquet.

Voyons maintenant cou, coût et coup. Alors le premier cou c’est cette partie. Donc c’est la partie du corps qui relie la tête, le visage avec le reste du corps.

Par exemple, je pourrais dire “regarde mon cou, j’ai mis un nouveau collier”.

Ensuite, il y a le coût qu’on utilise pour parler du prix de quelque chose.

Par exemple, je pourrais demander à quelqu’un “quel est le coût pour aller à l’aéroport?”. “Le coût du taxi est de 50 euros”. Enfin, il y a le coup, c o u p qui est un mot qu’on utilise beaucoup en français dans beaucoup d’expressions et qui veut dire à lui tout seul pas mal de choses.

Donc, souvent, on l’utilise pour parler de la notion de frapper. Par exemple, donner un coup de poing ou encore donner un coup de pied dans la balle, quand on joue au foot. Je pense que je vais faire une vidéo consacrée à ce mot coup parce que comme je le disais, il y a vraiment beaucoup d’expressions qu’on utilise comme coups de soleil, coup de cœur, il y en a vraiment beaucoup.

Enfin, le dernier homonyme que nous allons voir aujourd’hui, c’est faim et fin. Le premier faim, c’est quand on a besoin ou envie de manger. On sent dans notre ventre qu’on doit manger de la nourriture. Par exemple, je pourrais dire “j’ai trop faim, je pourrais manger deux pizzas” ou encore “j’ai super faim, je n’ai pas petit déjeuner”. L’autre fin, c’est pour parler de quelque chose qui se termine. Par exemple ici, je pourrais vous dire, nous sommes arrivés à la fin de la vidéo.

J’espère que cette vidéo vous a plu, que vous avez appris de nouvelles choses. Si c’est le cas, pensez à mettre un like et surtout, abonnez-vous à la chaîne pour voir de nouvelles vidéos et apprendre plus de choses en français. À très bientôt.

🎁 7 jours d'exercices offerts

Inscris ton email ci-dessous pour que je t’envoie gratuitement les 7 premiers jours de “Mon carnet de français”. 

Vidéos qui pourraient t'intéresser

🚨 Mon carnet de français, 90 jours pour progresser en français est disponible dans la boutique

X